Aller au contenu

Le Banc de Touche, sortie !

  • par

livre

La bd est dans toutes les bonnes librairies. Samedi (demain), l’excellente librairie Vent d’Ouest à Nantes nous accueille Clément et moi pour présenter notre livre. C’est à 17 h.

Ce soir, à 19h, je suis à la (tout aussi excellente) librairie Coiffard (Nantes). Eric Pessan présentera le dernier numéro de la revue 303, consacrée aux écrivains et à la troublante question : « Et à part ça… vous faites quoi ? ».

Mercredi soir, Clément de moi serons à Paris pour présenter notre bd à la librairie Opéra Bd, 2, rue des Tournelles, Paris. À partir de 18h30.

J’ai été invité à une émission de radio il y a quelques jours. On a parlé argent et livre. La question se posait : faut-il subventionner les librairies ? Je trouve ça fou qu’à une époque où on subventionne à peu près tout, et surtout les banques et la finance, on se pose la question. Alors bien sûr des librairies n’ont pas besoin d’aide, mais ce n’est pas le cas de toutes. Bon, et pas seulement les librairies hein. Certaines maisons d’édition aussi. Et, rappelez-vous ceux qui font les livres… les auteurs qui survivent grâce aux bourses et aux résidences (ce qui ne serait pas le cas si les auteurs n’étaient pas ceux qui touchent le moins pour chaque livre vendu -et en littérature jeunesse c’est ridiculement bas, et si les contrats n’étaient pas si souvent problématiques). On pourrait éviter les subventions si les relations professionnelles, tous les aspects contractuels, financiers et fiscaux, étaient justes. Si la société n’était pas une succession de rapport de forces, au détriment des plus fragiles, des plus précaires. Je veux bien qu’on arrête toute subvention, mais dans le même temps, il faudrait que l’équité et la justice règnent. On en est loin. Et qui le veut ? Alors, ok ce n’est pas parfait, et même dans les subventions et bourses il faudrait travailler à plus d’équité, c’est certain, mais bon, c’est déjà ça. En attendant mieux dans ce monde imparfait de loi de la jungle. De l’argent aux pauvres !

Bon, mais hey je ne suis pas énervé, ce sont des jours heureux : ma première bd sort !

livre2

EN FR