Aller au contenu

Actualités

Recueil de poèmes sur la magie de Noël, sa puissance émancipatrice, sa douceur. Noël comme allié intime et collectif.

Création et sérigraphie de couverture, et mise en page intérieure, par Julia, atelier Projeta, Nantes.

40 pages


Martin Page est écrivain et éditeur (pour le labo d’édition Monstrograph). 

Né en 1975, il passe sa jeunesse en banlieue sud de Paris. Il vit actuellement à Nantes, dans le quartier de Toutes Aides-Doulon.

Après une scolarité compliquée, il a tenté d’étudier plusieurs disciplines, mais n’a obtenu aucun diplôme universitaire.

Son premier roman, Comment je suis devenu stupide, est publié en 2001. Suivront, au Dilettante, La Libellule de ses huit ans et On s’habitue aux fins du monde. Aux éditions Ramsay : De la pluie. Aux éditions de l’Olivier : Peut-être une histoire d’amourLa disparition de Paris et sa renaissance en Afrique et La Mauvaise habitude d’être soi (avec Quentin Faucompré), L’apiculture selon Samuel Becket. Aux éditions du Seuil : L’art de revenir à la vie.

Il écrit également pour la jeunesse (Conversation avec un gâteau au chocolat-avec Aude Picault, Je suis un tremblement de terreLa bataille contre mon lit, avec Sandrine Bonini, La folle rencontre de Flora et Max, avec Coline Pierré, Le Permis d’être un enfant…).

Il est l’auteur d’un recueil de poèmes, Un accident entre le monde et moi, aux éditions Bruno Doucey. Un autre recueil de poèmes a été publié à petit tirage et confidentiellement : 24 putains de poèmes de Noël.

Avec Thomas B. Reverdy, il a édité Collection irraisonnée de préfaces à des livres fétiches aux éditions Intervalles. Enfin, il a publié une bande dessinée avec Clément C. Fabre aux dessins : Le banc de touche (éditions Warum/Vraoum).

Sous l’alias Pit Agarmen, il a publié deux romans fantastique (le premier de zombies, le second de superhéros) : La nuit a dévoré le monde (adapté au cinéma par Dominique Rocher) et Je suis un dragon.

En 2015, il créé un labo d’édition avec Coline Pierré : Monstrograph. Ils y publient des livres impubliables et refusés partout, il s’agit de foutre un peu le bordel quand même : Au-delà de la pénétrationEloge des fins heureuses (de Coline Pierré), Moi les hommes je les déteste (de Pauline Harmange), Poétique réjouissante du lubrifiant (de Lou Sarabadzic), le collectif Les artistes ont-ils vraiment besoin de manger ?, les livres écrits et dessinés à la main Tu vas rater ta vie et personne ne t’aimera jamais, N’essayez pas de changer le monde restera toujours votre ennemi.

Parce que les délices de la dépression et du burn out sont limités, iels décident de mettre fin à l’aventure Monstrograph pour la fin 2022.

Les livres de Martin Page sont traduits dans une quinzaine de pays. Il est lauréat d’une bourse de l’Akademie Schloss Solitude.

 

Dernières parutions

Le blog

nonbinaire

J’ai participé au recueil Them sur la nonbinarité organisé (et dessiné et illustré) par l’artiste Peggy Viallat. Les bénéfices de la vente sont versés à outrightinternational qui soutient les personnes…

Quand parler

Depuis un moment, depuis plus d’un an, je refuse et j’essaye de refuser les sollicitations pour participer à des rencontres et débats, à des podcasts. Essentiellement en rapport avec mon…

Événements à venir

Aucun événement trouvé !

Monstrograph

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Newsletter

EN FR