Aller au contenu

British Centre for Literary Translation

  • par

Demain matin, C* et moi prenons l’avion pour Norwich. Je suis invité par le British Centre for Literary Translation, de l’université d’East Anglia. Le programme de cette année est ici. Nous sommes cinq écrivains invités de différentes nationalités (Norvégien, Japonais, Espagnol, Hollandais, Allemand, et donc Français), chacun de nous co-animera un atelier (workshop) avec son traducteur anglais (dans mon cas ça sera Adriana Hunter qui a traduit un de mes romans en anglais). Les participants seront une dizaine (je crois) de jeunes traducteurs anglophones. Nous allons travailler sur une de mes histoires de La mauvaise habitude d’être soi : L’homme qui était une espèce en voie de disparition. J’ai hâte ! Ça promet d’être une belle semaine, d’échanges et de rencontres (et dans le programme de chaque journée, le teatime est indiqué, c’est donc parfait).

EN FR