Aller au contenu

un livre à lire avec un couteau

  • par

Thomas VinauCe matin, j’ouvre une lettre enveloppe brune reçue samedi : c’est un nouveau livre de Thomas Vinau. Il y parle de la pluie et des aubes ambulances. Deux petits morceaux : « Qui t’a dit que ce n’était pas ton matin ? Ton jour ? Ton histoire ? Qui t’a obligé à disparaître ? » et « Il mâche la pluie avec les yeux ». C’est magnifique. Ce matin avec des pancakes et du sirop d’érable. Edité artisanalement par Atelier Rougier V. Les pages sont pliées, il faut les ouvrir avec un couteau. Il me demande des nouvelles de Pirotte, et je n’en ai pas depuis un moment, j’espère que ça va, une pensée pour lui.

EN FR