Aller au contenu

Margaret Atwood

  • par

mongolfières entre Boulogne et Dunkerque, octobre 2011C* vient de nous offrir Cibles émouvantes un recueil d’articles de Margaret Atwood (écrivain qui a joué un rôle dans notre rencontre). Il y a un portrait de Northrop Frye, dont j’ai lu un livre sur Shakespeare et dont j’aimerais lire son livre sur Emily Dickinson (mais il n’est pas traduit en français et je mets deux fois plus de temps à lire en anglais). Ce texte confirme tout le bien dont j’avais l’intuition à son propos.

Northrop Frye « donnait l’impression de considérer l’écriture comme normale. Il semblait y voir non pas une occupation à laquelle s’adonnaient des êtres à la psyché en lambeaux, mais au contraire une activité humaine essentielle. Il prenait nos ambitions au sérieux ».

EN FR