Aller au contenu

oubli

  • par

Je me suis aperçu hier soir, alors que j’assistais à une représentation de La Cerisaie au Théâtre de la Colline (cela faisait longtemps que je n’avais pas pris autant de plaisir à voir une pièce) que j’avais oublié de citer ma grand-mère paternelle dans les morts de ma famille. Ce n’est pas étonnant.
L’immeuble est calme, je vais me préparer un thé et me mettre au travail. Je ne sais pas pourquoi (le théâtre sans doute), j’ai envie de revoir My Dinner with André, de Louis Malle. 
Avraham Burg, dans Vaincre Hitler, parle du récit de Marek Edelman, Mémoire du Ghetto de Varsovie, et du texte que Hannah Krall lui a consacré, Prendre le bon dieu de vitesse. J’ai une vieille édition chez Liana Lévi (plus disponible je crois, les textes existent séparément) qui comprend les deux ouvrages (ainsi qu’une préface de Vidal-Naquet). Il faut les lire. 

EN FR